En quelques mots...

Emmanuel Birnbaum débute son double cursus musical à l’âge de six ans au Conservatoire

de la ville de Paris. Au piano, il se forme auprès de Mireille Phillips, Jacques Rouvier et

Vincent Coq. En percussion, il travaille avec Françoise Gagneux, Nicolas Martynciow,

François Desforges et Francis Brana. Premier prix d’excellence au concours international de

piano d’Ile-de-France en 2007, Premier prix d’excellence au concours national de piano de

Lagny-sur-Marne en 2008, Premier prix d’excellence au concours international de musique

Léopold Bellan en 2009, il réussit chaque étape de son parcours et obtient le Diplôme

d’Études Musicales en percussion au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris en

2009 ainsi que le Diplôme de Concert de la Schola Cantorum de Paris en piano cette même

année.

Il participe à de nombreux concerts au sein de l’Orchestre-Atelier Ostinato et se voit remettre

le Diplôme de Musicien d’Orchestre en 2013. Lors de ces représentations, il joue

sous la direction de Jean-Luc Tingaud, Kaspar Zehnder, Marius Stieghort, Anthony Hermus,

Jérôme Kaltenbach (...), aux côtés de solistes tels que Marina Chiche, Nathalie Dessay, Nemanja Radulovic, Sophie Koche, Bruno Fontaine (...).

Attiré par l’improvisation et la gestuelle, il est nommé pianiste accompagnateur des classes

de danse et d’instruments au sein des Conservatoires de la Ville de Paris entre 2013 et 2018.

Il est repéré par la Fondation Jérôme Seydoux Pathé qui l’engage depuis 2014 jusqu’à ce

jour en tant que pianiste improvisateur pour ses ciné-concerts publics.

Impliqué dans l’enseignement et le partage, il fonde l’École Française de Piano en 2015 à

Paris. Cette structure propose des cours à domicile avec un cadre académique (concerts

d’élèves à la Fondation Jérôme Seydoux Pathé, examens de fin d’année à la Maison de la

Radio) et un enseignement d’excellence. L’École compte à ce jour quinze professeurs et plus d'une centaine d’élèves, tous âges confondus.